Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RSS & Micro-blogging : une solution d'interopérabilité applicative

21 Septembre 2009 , Rédigé par Tecoman Publié dans #Entreprise 2.0

Loin des débats curieux qui mettent les flux RSS et le Micro-blogging (type twitter) dos à dos, je voudrais ici souligner certains usages possibles et concomitants de ces deux outils, pour améliorer l'ergonomie, l'expérience utilisateur, et les échanges entre applications intranet (à minima).

RSS, une solution à fort potentiel encore trop peu utilisée
Aujourd'hui, peu de gens connaissent et surtout utilisent les flux RSS à titre privé, et encore moins en entreprise. Il faut dire que le sigle est franchement barbare, et tellement peu explicite qu'il a tout pour rebuter. Les flux RSS sont aujourd'hui principalement utilisés par les Veilleurs pour identifier les informations les plus récentes sur un sujet donné, généralement sur la base d'informations extérieures à l'entreprise, puisque très peu d'outils internes proposent ce type de flux.

Pourtant, on peut imaginer de nombreuses utilisations à ce type de flux, utilisations qui existent parfois dans l'univers grand public mais qui ne sont encore que rarement utilisées à titre professionnel.


1- RSS, l'eMail Killer ?
Comme je le postulais dans un autre billet ("
L'eMail est mort"), les abus dans l'utilisation de l'email impliquent de trouver de nouveaux moyens de partager et de communiquer de l'information. Or, lorsque l'on regarde les usages de l'email, les seuls qui devraient valablement persister sont ceux qui véhiculent des informations interpersonnelles formelles et/ou à valeur de trace (dans le cas, par exemple, d'actes de management ou de relations avec des prestataires). Tous les emails qui véhiculent de la connaissance devraient être remplacés par l'utilisation de solutions collaboratives permettant de capitaliser cette information durablement. De même, les nombreux emails d'alerte et d'information pourraient être valablement remplacés par des flux RSS judicieusement affichés...

Les solutions collaboratives grand public (ou certaines solutions professionnelles telles BlueKiwi) utilisent déjà souvent ce principe, en transformant leur page d'accueil en aggrégateur de flux RSS ou assimilé, afin de présenter les évolutions récentes de l'information aux utilisateurs.

L'idée est donc à reprendre dans les solutions collaboratives et de gestion documentaire d'entreprise. Et l'idée peut être poussée plus loin : faire en sorte que tous les outils documentaires (des solutions de GED à l'Intranet) soient interopérables entre eux via des flux RSS librement exploitables et paramétrables par les utilisateurs. Et que les utilisateurs puissent aussi exploiter des flux RSS externes.

Ceci implique que l'intranet et les solutions collaboratives et de gestion documentaire puissent proposer des flux RSS, certains administrés de manière centrale, d'autres directement par chaque utilisateurs.


2- RSS, une solution exploitable
aussi par les outils métier
Nous avons tous reçu un jour une notification issue d'un outil, tel qu'un ERP RH (validation d'une demande de congé, déclenchement d'un entretien annuel,...), ou d'un ERP financier (demande d'approbation d'une facture, validation d'une demande d'achat, etc...) ou d'un outil métier.

Pourquoi ne pas exploiter les flux RSS (ou ATOM) pour faire en sorte que les outils puissent être interrogés dynamiquement par l'utilisateur, au travers d'interfaces conçus spécifiquement pour ? Et ainsi réduire le nombre d'emails envoyés.


3- Micro-Blogging, un moyen de communication entre systèmes
Si le RSS est une technologie "PULL" (c'est l'utilisateur qui "tire" l'information quand il ouvre une page web donnée), le Micro-blogging est un solution en "PUSH" (c'est l'émetteur de l'information qui la pousse).

Pourquoi ne pas imaginer que les systèmes d'entreprise puissent publier des informations sous forme de Micro-blogs, exploités et publiés via des flux RSS ?

Au delà des usages communs du RSS et du micro-blogging, il est probable qu'il y a de nouveaux usages utiles à imaginer, afin de répondre de manière innovante à des besoins ou des contraintes connues.

Par Fabrice Poiraud-Lambert

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article