Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Google Wave : la prochaine révolution de la collaboration électronique

1 Juin 2009 , Rédigé par Tecoman Publié dans #e-Collaboration

Lors de la conférence Google I/O 2009 qui s'est terminée il y a quelques jours, Google a fait une démo impressionnante d'un nouveau concept de collaboration électronique. Nous connaissons l'extraordinaire potentiel d'innovation de la maison, et aussi les solutions "beta" parfois un peu "cheap" qu'elle nous propose, mais il s'agit ici d'une innovation aboutie qui pourrait bien créer une rupture dans la relation électronique entre les hommes.

La vidéo ci-dessous (1h20), qui montre la démo qui a été faite de la solution, nous donne un aperçu du produit qui sera offert en open source d'ici quelques mois.

Comment décrire Google Wave ? Probablement en disant qu'il s'agit d'une unification globale de tous les modes de communication électronique : nous connaissions jusqu'ici tout une batterie de moyens de communication, qui n'étaient guère interconnectés les uns avec les autres :
- email
- Chat
- Twitter
- blogs
- wiki
- formulaires
- jeux et applications en ligne
- web conférence
- traitement de texte
- ...

Google Wave nous offre la possibilité de relier tout cela, en temps réel. Il y aura probablement un "avant" et un "après" Google Wave, car le concept oblige à revoir la manière d'envisager un certain nombre de solutions et de processus.

Parmi les fonctionnalités montrées pendant la démo, en voici quelques unes pour ceux qui n'ont pas le courage de regarder la vidéo :

- eMail = Chat : Google wave (GW) permet de taper ce qui ressemblerait à un email, mais avec des fonctionnalités de super chat : les caractères saisis apparaissent en temps réels sur l'écran de tous les membres de la discussion, chacun peut intervenir où et quand il le souhaite dans le texte en cours de rédaction, pour ajouter des compléments et commentaires. On ne sait plus guère dire s'il s'agit d'email ou de Chat. L'utilisateur qui le souhaite peut même "rejouer" la séquence des ajouts, comme une vidéo.

- Partage temps réel : GW permet de partager n'importe quelle ressource (texte, photos, vidéo, Map,...) en temps réel avec une liste d'utilisateurs, d'une manière incroyablement simple. Il me suffit que saisir quelques mots et clics, et l'assistant intègre le contenu souhaité dans le document, que chacun peut modifier, soit en dessinant ou écrivant dessus, soit en zoomant (dans une carte par ex). Une telle fonctionnalité vient en collision frontale avec les services de web conférence existants ! Il ne manque que le partage d'écran pour annihiler le business de Webex & co ! Même les solutions de wikis et les plateformes communautaires risquent fort d'être forcées à intégrer Google wave, en raison des possibilités très développées de co-écriture temps réel que cela permet.

- GW permet aussi de créer des formulaires pour faire des sondages en temps réel.

- Mêmes les jeux peuvent être une cible pour GW : la démo montre ainsi une partie d'échec ou de sodoku en temps réel.

- un éditeur de contenu intelligent : la solution interprête tout ce que l'utilisateur tape afin de l'assister de manière intelligente pour lui simplifier la tâche.

etc...


GW est conçu pour s'interconnecter avec de nombreux systèmes, et est une solution ouverte : chaque organisation peut implémenter la solution de son coté, et être assurée qu'elle pourra échanger avec le monde extérieur, au même titre que l'email est universel. D'ailleurs, Google prend l'email en exemple.

Cerise sur le gateau, la démo montre un nouveau traducteur automatique temps réel assez bluffant, qui facilitera les échanges internationaux.


Des limites ?
Il est trop tôt pour définir les limites du concept, car il faudra attendre de pouvoir l'implémenter et de jouer un peu avec. Néanmoins, à ce stade, on peut se poser quelques questions.

Google Wave nous fait faire un important pas en avant dans la collaboration électronique, et constituera un complément parfait à un univers virtuel 3D. Parfaitement adapté aux applications grand public, il reste cependant à définir comment l'adapter au monde de l'entreprise.

Si la solution semble redoutablement adaptée à la communication et au partage en temps réel, ce qui facilitera d'autant le développement du télétravail, comment s'adaptera t-elle aux besoins de capitalisation de la connaissance des organisations ?

En proposant une solution open source ouverte, Google facilite l'adoption large de la solution par les organisations et par les développeurs. Il est à prévoir que nous allons voir fleurir une large palettes d'applications dont nous n'avons même pas encore idée, et qui pourraient bien forcer un grand nombre d'acteurs à revoir leur roadmap produit sous peine d'être instantanément ringardisés...


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article