Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'eMail est mort

2 Juin 2009 , Rédigé par Tecoman Publié dans #Mgt - Grands principes

Oui, je le concède, le titre de ce billet est quelque peu provocateur, et pourtant ma conviction est faite que l'eMail a vécu la plus belle part de sa vie, et qu'il a maintenant vocation à se limiter à sa stricte utilité (la communication formelle à valeur de preuve), et plus à remplacer des solutions manquantes (stockage de fichiers, partage de connaissance, communication de groupe,...).

Certes, tous les principes de l'Entreprise 2.0 clament depuis longtemps que l'utilisation que nous faisons de l'email est abusive et facteur de temps perdu. Pourtant, la conséquence de ce discours ne me semblait pas réussir à pénétrer les entreprises de manière évidente jusque là.

Mais le monde change vite, et l'on constate de nombreuses évolutions de la culture ambiante :
- la génération Y n'utilise plus l'email, sauf pour discuter avec des "vieux", ou lorsqu'elle est au bureau, forcée d'utiliser ce média faute d'un autre. Le Chat est devenu un mode de communication normal, les téléphones 3G permettant même de se passer des SMS pour les remplacer par du chat mobile.

- même les autres générations finissent par utiliser le Chat, soit en entreprise (cela se développe lentement mais sûrement), soit sur des plateformes de type Facebook

- citons Twitter, qui devient aussi un mode de communication qui grignote l'email

- Google, avec son dernier projet (Google Wave), tend à fusionner email, chat, wiki, blog, forums, web conférence, formulaires, etc... au point que l'on ne sait plus qui est quoi... (et c'est une réelle innovation de plus que Google nous prépare là, même si cela reste à décliner en entreprise, mais nous en reparlerons).

- l'avènement de plateformes communautaires, telle celle de BlueKiwi, permet maintenant de communiquer en entreprise sur le fait que tout échange d'information à valeur ajoutée (connaissance) doit prioritairement être réalisé via ce type de plateforme, afin de capitaliser la connaissance qui découle de l'intelligence collective issue d'un partage transparent.

La pénétration du web 2.0 en entreprise, et particulièrement les flux RSS, les wikis, les commentaires, tendent à permettre d'accentuer la réduction des emails inutiles. Une étude de l'AIIM montre que :
  • 34% of organizations never delete emails, 31% have no policy, 8% delete when running out of storage space, 27% delete after 1- 24 months
  • Some 45% of organizations do not have a policy on Outlook “Archive settings” so most users will likely create .pst archive files on local drives.
  • 33% of organizations have no policy to deal with legal discovery, 40% would likely have to search back-up tapes, and 23% feel they would have gaps from deleted emails.
  • 18% had been exposed to a legal challenge in the last 12 months and a further 15% in the last 3 years – a one-in-three chance.
Ces résultats montrent bien, s'il était nécessaire de le faire, que l'email est un gouffre à connaissance dans lequel l'entreprise n'a aucune chance de capitaliser...

In fine, je constate que les principes de l'Entreprise 2.0 commencent à prendre sérieusement forme autour de moi, même si ce n'est que le début, et si le message disant qu'il faut "éradiquer l'email" reste provocateur entre entreprise, car il faudra encore quelques années (mois ?) pour que cela soit une réalité, il devient maintenant acceptable, politiquement correct. La vision véhiculée et les concepts associés deviennent même un levier pour mettre en oeuvre des solutions innovantes que peu auraient parié voir il y a encore quelques mois.

Peut-être aurai-je la possibilité de partager avec vous certaines initiatives spécifiques avec vous d'ici les mois qui viennent... Vivement Demain.

Par Fabrice Poiraud-Lambert

Lire aussi :
- D'autres articles Tecoman sur l'Entreprise 2.0
-
Google Wave Drips With Ambition. A New Communication Platform For A New Web.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article