Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Intranet 2.5 : pour aller plus loin vers l'entreprise 2.0

8 Avril 2009 , Rédigé par Tecoman Publié dans #Intranet 2.0

Une fois que l'on est convaincu du bien fondé des principes et de la valeur ajoutée de l'Entreprise 2.0, il reste encore à mettre tout cela en oeuvre, et ce n'est guère le plus simple.

Paradoxalement, ce n'est pas uniquement dans les entreprises les plus récentes et jeunes que le potentiel existe : on peut trouver de bien "vieilles dames" dont le dynamisme ou le potentiel latent est étonnant. Certes, plus les habitudes sont ancrées, et plus il pourra être délicat de tenter de les changer, mais il apparait que les acteurs sont potentiellement prêts à changer si on leur apporte quelque chose d'innovant avec une forte valeur ajoutée, pour eux.

En effet, peut-être faut-il ajouter un nouvel axe de réflexion à nos axes traditionnels. Si l'entreprise avait jusqu'ici coutûme de raisonner en termes de valeur ajoutée globale, elle avait (et a toujours) tendance à parfois oublier que les hommes et les femmes qui la composent sont les principaux leviers de cette valeur ajoutée, et que le manque d'engagement et de motivation peuvent ruiner une politique globale si elle n'est pas suivie et appliquée ("ou adaptée" ajouteront certains ;-). Ce nouvel axe est donc celui qui implique les collaborateurs, en leur apportant une valeur ajoutée personnelle, et osons le : un plaisir personnel.

Si certaines entreprises (indiennes) poussent même la démarche à l'extrême jusqu'à changer leur logique de "Customer First" à "Employee First", mon propos est seulement ici de dire que l'Organisation tirera d'autant plus de valeur de sa démarche qu'elle saura motiver ses collaborateurs en prenant en compte leur motivations personnelles. Dans un monde qui change, avec des générations (Y, mais pas seulement) dont la culture évolue et qui ne cherchent plus à "faire carrière" dans l'entreprise, il va devenir critique d'adopter des pratiques nouvelles.

L'intranet me semble être un support privilégié de ce changement, ne serait-ce que parce qu'il est accessible et visible par tous, et qu'il permet de centraliser et rationnaliser les technologies et les coûts.

Un certain BD nous dirait que la première étape, avant d'implémenter des solutions, consiste à identifier des besoins. Il y a ici toute une palette de subtilités : de l'identification formelle d'un besoin fortement exprimé et décrit par un client interne, au signal faible d'un besoin latent non exprimé, faute pour les utilisateurs de savoir le formaliser voire même de simplement le réaliser de manière consciente.
 
En fonction du contexte et des hommes, on pourra donc choisir de traiter les besoins explicites en premier, ou les seconds, si on est capable de les matérialiser et de les conceptualiser au travers d'une solution, selon ce qui présentera le plus de Valeur pour l'Entreprise. Cependant, pour être cohérent avec mes propos précédents, il sera aussi important de tenir compte de la Valeur apportée en propre aux collaborateurs.

L'Entreprise 2.0 se construit avec les outils issus du "web 2.0", c'est à dire les blogs, les wikis, les flux RSS, les tags, les réseaux sociaux, etc... Malheureusement, ces concepts restent encore pour la plupart soit totalement hermétiques aux décideurs, soit entâchés d'à priori, tels les blogs, qui véhiculent souvent encore une image négative de jeunes filles à couettes racontant leurs histoires de coeur, ou une image de solution de communication externe exclusivement (blog corporate), sans que le potentiel interne n'arrive réellement à percer. Les réseaux sociaux ont aussi tendance à véhiculer une connotation négative en entreprise, lié à une utilisation ludique qui n'aurait pas sa place en entreprise, par manque de productivité estimée.

Mieux encore : que fait une grande entreprise qui souhaite déployer un intranet ? Elle se tourne vers les grands éditeurs :
- Parce que c'est ce que font toutes les autres grandes organisations (principe du Benchmark)
- Parce que c'est ce qui est censé être le plus pérenne et solide
- Parce qu'en cas d'échec (pannes, bugs, performances,...) c'est ce qui sera le moins criticable

Pourtant, les solutions leaders du marché sont encore très "1.0" dans l'âme, et loin de pouvoir satisfaire "de base" les nouvelles aspirations des collaborateurs ou des Dir Com les plus avancées ! Et la psychologie humaine fait que l'on boit souvent jusqu'à la lie le calice que l'on a acquis souvent si cher, même si l'expérience démontre un choix inadapté.

Si l'Intranet 2.0 reste encore un Graal pour de nombreuses entreprises, d'autres, telles CISCO ou GE en sont déjà à faire de leur intranet le coeur de l'organisation, l'endroit où la valeur, l'alignement et l'engagement naissent, où les collaborateurs échangent et travaillent réellement. Je ne sais pas ce que sera l'intranet 3.0, mais l'intranet 2.5 est pour moi cet univers, cette galaxie d'individus connectés au travers d'un réseau aux limites étendues (bande passante très large, stockage illimité, liberté d'expression et d'initiative élargie,...).

Le Blog Talent[Power]Management a récemment publié une vidéo très intéressante à propos de l'intranet monde de GE (General Electric). Je cite :
"SupportCentral est l’environnement de collaboration de GE, démarré en 2000 et amélioré en continu (la plateforme est mise à jour toutes les 2 semaines).
  • 20 langues,
  • 400,000 utilisateurs
  • répartis dans plus de 6,000 lieux à travers le monde.
  • 25 millions de connections par jour (plus que google et Yahoo combinés)
  • 50,000 communautés
  • avec plus de 100,000 experts identifiés pour répondre et gérer les informations
  • 30,000 membres externes
  • des interactions avec 2,000 systèmes externes

… et pas de R.O.I pour ce projet titanesque … comme le CIO Gary Reiner le dit : SupportCentral “is becoming…the heartbeat of the company.”"

 
 


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article