Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog : un formidable outil de développement individuel et collectif

6 Novembre 2008 , Rédigé par Tecoman Publié dans #Mgt - Grands principes

Deux articles récents de Bertrand Duperrin, associés à plusieurs discussions que j'ai eu récemment avec des amis, m'ont donné envie d'écrire un mot sur le formidable potentiel des blogs, lorsque l'on sait les utiliser.

J'ai commencé à écrire et publier sur Internet en 1995. Les blogs n'existaient pas encore, et c'était le temps héroïque des premiers sites HTML, où chaque page était fabriquée à la main avec amour, et où l'on passait souvent plus de temps sur le coté technique de la chose que sur le contenu à publier.

J'ai rapidement réalisé alors que, quel que soit le sujet sur lequel on commence à écrire, et quel que soit son niveau de départ (à fortiori si on commence de zéro), la compétence propre de l'auteur croît rapidement au fur et à mesure, et ce d'autant plus qu'il partage avec d'autres. Et ce phénomène est d'autant plus vrai que l'Internet apporte de nos jours une somme de connaissances qui peut permettre à n'importe qui d'acquérir une expertise pointue dans n'importe quel domaine (l'expertise mais pas l'expérience). Les cabinets de conseil avisés en viennent d'ailleurs à vendre leur expérience plus fortement que leur expertise.

Les leviers de cette progression personnelle rapide sont à mon sens liés :
- à l'effort de documentation particulier que l'auteur tend à faire pour étayer ses écrits et ses propos
- au cercle vertueux suivant : je lis parce que je blogue, je blogue parce que je lis...
- à l'acuité intellectuelle créée par le "focus" sur un sujet ou un périmètre donné : ce qui serait probablement passé sinon inaperçu devient tout de suite évident à un regard affûté
- à l'exercice de synthèse rendu nécessaire par l'écriture : cet effort intellectuel particulier a l'avantage d'obliger la mémoire à fonctionner d'une manière plus efficace, et l'esprit à cristalliser une connaissance qui sinon resterait floue, moins précise.
- si on a la chance d'avoir des commentaires sur son blog, où si l'on participe à des discussions sur des forums ou dans des barcamps, l'échange fournit généralement énormément d'idées nouvelles. Ce n'est pas pour rien que de nombreux forums donnent un "grade" aux internautes en fonction du nombre de leurs contributions : plus on intervient dans une discussion et plus on capte de connaissance au passage.


Savoir et faire savoir
Comment le dit très justement Bertrand Duperrin (extrait de Outils on the cloud et bénéfices on the ground )  :

"Il me semble que c’est un excellent exemple de beaucoup de choses qui se passent online, en termes de réseau comme de production de contenus : faible valeur en eux même, grande valeur lorsqu’on arrive à en tirer les conséquences dans la vie réelle. Ce ne sont en sorte que des leviers. Des leviers surpuissants mais des leviers qui nous servent à embrayer sur des choses plus concrètes.

Quelle est la valeur de l’audience d’un blog ? D’un réseau ? De toute l’information que l’on peut trouver sur internet ? Zéro si on ne peut, ne sait ou n’a pas besoin de s’en servir dans sa vie “réelle”. Gigantesque dans le cas contraire. Mais ce qui aura de la valeur ne sera pas l’intangible mais ce que vous aurez fait grâce à lui."

Se développer individuellement est précieux, mais n'a de sens (à part si l'on entre dans le domaine du spirituel) que si l'on bâtit sur cette compétence nouvelle.


Le blog comme avantage concurrentiel personnel, ou comment améliorer ses entretiens de recrutement
Si vous bloguez sérieusement sur un sujet qui a une valeur pour l'entreprise, alors vous vous développez en augmentant votre valeur personnelle sur le marché de l'emploi. Cette pertinence vous sera alors utile pour vous distinguer du lot de vos concurrents, et démontrer votre compétence.

Un CV est finalement un support très froid qui ne montre qu'une expérience passée, mais pas réellement la compétence ou les domaines d'intérêts d'un candidat. Un blog révèle nécessairement beaucoup sur son auteur, ce qui pourra servir le candidat s'il le construit intelligemment.


Un cercle vertueux qui a clairement sa place en entreprise.
Si un individu peut progresser à titre individuel en écrivant sur un blog personnel, imaginons ce que pourrait donner une communauté de veilleurs passionnés quiblogueraient au sein de l'entreprise, chacun apportant le fruit de sa réflexion aux autres. C'est toute une communauté qui progresse alors, entraînant toute une suite d'effets bénéfiques :
- une motivation individuelle accentuée
- une forme de reconnaissance de l'entreprise qui se traduit par un engagement renforcé
- une communauté qui évangélise et fait progresser l'entreprise dans son ensemble
- une circulation accélérée des idées internes mais aussi et surtout des idées externes (innovation ascendante)
- une démarche d'innovation stimulée
- etc...

Cette communauté de veilleurs naturels capable de partager ainsi est par essence réduite. Empiriquement, sur la base de mon expérience, je dirais qu'une personne sur 1000 est ainsi capable de rédiger spontanément sa connaissance et de la partager. Il n'y a donc pas de risque de débordement, au contraire, mais ce chiffre de contributeurs peut augmenter si une communauté "noyau" montre l'exemple avec la bénédiction de l'entreprise.


Par Fabrice Poiraud-Lambert

 


Lire aussi :
-
Bloguer dans un contexte professionnel : le cas IBM
-
Le Blog en Entreprise : un potentiel à développer pour l'animation d'équipe
-
Les différents usages des Blogs en entreprise
- Mon meilleur souvenir de formation ? (Bertrand Duperrin)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article