Jeudi 10 juillet 2008
Voici mon sentiment (rapide) sur Lively, cet univers virtuel ouvert par Google.


Fondamentalement, je pense que c'est plutôt une bonne nouvelle que Google se lance dans ce type d'univers, puisque cela ne fait qu'augmenter l'expérimentation autour de cette techno, et agrandir le nombre de ceux qui vont s'y frotter un peu, pour peut-être avoir des idées d'utilisation innovantes.

Google a une démarche intéressante, puisque l'univers est accessible depuis un simple navigateur, après le téléchargement d'un petit plugin. Pour le coup, j'imagine que l'on ne sera pas obligé de télécharger 35 Mo d'upgrade tous les 15 jours, comme dans le cas de Second Life, ce qui semble difficilement compatible avec un usage professionnel par exemple, et quelque peu fastidieux à titre personnel.

Lively utilise comme les autres le sexe pour attirer les visiteurs, puisque l'on trouve deux "salles" dédiées à cela dans les 6 premières de la page d'accueil... Ha oui, j'oubliais de préciser que contrairement à SL, où l'on entre une fois pour toutes dans l'univers, Lively renvoie vers une simple page d'accueil web (celle copiée ci-dessus) lorsque l'on souhaite changer de lieu. Sinon, votre avatar se trouve dans une salle, un bâtiment,  sur une île, et ne peut pas s'en évader sans repasser Sitemap