Jeudi 12 juin 2008

Voici une innovation qui pourrait permettre de développer des interfaces tactiles :


Il s'agit d'un film plastique souple de 0.2 mm d'épaisseur, en polymère électro-actif, qui peut se déformer sous l’effet d’un courant électrique, comme un muscle. Comme le précise Pierre Vandeginste, "Un réseau d’électrodes permet de contrôler une matrice de points susceptibles de provoquer une "image tactile" rudimentaire".

L'utilisation de ce type de membrane peut aller, comme sur cette photo, de la génération d'un système virtuel de lecture braille, au développement d'une interface plus importante (gant ou combinaison) permettant de piloter des applications et des objets virtuels en reconstruisant le sens du toucher. Et honni soit qui mal y pense...

Par Fabrice Poiraud-Lambert

(Via
Rue89)

par Fabrice Poiraud-Lambert publié dans : Techno
ajouter un commentaire commentaires (0)    créer un trackback recommander
Contact - C.G.U. - Signaler un abus
Sitemap