Relations faibles / relations fortes : ce qui guide le choix des outils de l'Entreprises 2.0

22 Décembre 2007 , Rédigé par Fabrice Poiraud-Lambert Publié dans #e-Collaboration

Fred Cavazza attire notre attention sur l'article d'Andrew McAfee concernant le type d'outils collaboratifs à mettre en place, selon la nature des relations entre personnes dans l'entreprise, pour arriver à l'Entreprise 2.0 :

Nature des liens

Bénéfices potentiels

Exemple de Technologies

Résultat

Forts

Collaboration, productivité, agilité

Wiki

Document

Faibles

Innovation, Information non-redondante, Interconnexion de réseaux sociaux

Logiciels Sociaux

Information

Potentiels

Efficacité des recherches, formation de liens entre individus

Blogosphère

Equipe

Aucun

Intelligence collective

Marché prédictif

Réponse



Au passage, Andrew McAfee définit l'Entreprise 2.0 comme ceci : 

"L'entreprise 2.0 consiste à utiliser les plateformes de logiciels sociaux émergents dans l'organisation, ou entre les entreprises et leurs partenaires et clients"

Il précise : 
"Les logiciels sociaux permettent aux personnes de se réunir, de se connecter et de collaborer via des communications informatisées, et de former les communautés en ligne

Les plateformes sont des environnements numériques dans lesquels les contributions et les interactions sont globalement visibles et persistentes dans le temps.

Le terme émergent souligne ici que les logiciels ne sont pas structurés, et qu'ils contiennent des mécanismes qui permettent de rendre visible le schéma et la structure des interactions des utilisateurs au fil du temps."

(Au passage, si vous voulez d'autres définitions de l'Entreprise 2.0 et divers avis sur le sujet, lisez le billet suivant : http://emergenceweb.com/blog/?p=334)

Andrew, parmi d'autres choses intéressantes, donne un avis intéressant sur l'utilisation des blogs en entreprise :

"I've seen a few surveys indicating that blogs are currently one of the least popular E2.0 technologies among CIOs and other decision makers, probably because the business value of internal blogging isn't always clear. Maintaining a blog can seem like shouting into a void, and we all certainly have better things to do than that. The benefit of blogs becomes much more clear when they're seen as tools to convert potential ties, strong or weak, into actual ones. Prior to the Web 2.0 era I don't believe that good technologies existed to help with this conversion, and the overall toolkit for making employees aware of potentially valuable ties -- including newsletters, 'science fairs,' seminar series, etc. --  was pretty small. A lively internal blogosphere that includes good search and notification mechanisms represents a significant addition to this toolkit, and can allow productive ties and teams to emerge over time."


Lire l'article d'origine du Prof. Andrew McAfee (Harvard Business School): 
How to Hit the Enterprise 2.0 Bullseye
et
Enterprise 2.0, version 2.0

Par Fabrice Poiraud-Lambert

Partager cet article

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog