Samedi 1 décembre 2007
Loin d'être un jeu, les univers vituels présentent de multiples opportunités à explorer pour étendre le réel. 

La formation est l'un des domaines (avec le recrutement entre autres) que de nombreuses organisations explorent, afin de tirer parti du sentiment de "présence" offert par les interfaces 3D. Ce "présentiel virtuel" per L'initiative est intéressante (et innovante), mais je reste perplexe, car l'utilisabilité de cet univers est discutable, qui nuit à la capacité de lecture des documents publiés. 

Par exemple, je n'ai pas pu lire les vidéos, les téléportations vous font parfois arriver le nez dans un mur dont il n'est pas aisé de ce dégager, etc....

Je suppose que l'expérience aurait été plus intéressante si je n'avais pas été seul...

Convaincu par les univers 3D, je me demande cependant si la création d'un univers aussi petit (un jardin avec une maison et une piscine) a un sens pratique réel, juste pour accéder à du contenu, qui aurait été plus agréable et rapide à consulter en bon vieux 2D. Les univers 3D sont principalement intéressants pour leur coté immersif et communautaire, et les utiliser pour du contenu me semble être un usage inapproprié.

http://www.lesechos.fr/enjeuxlesechosvirtuel/index.htm
>ajouter un commentaire commentaires (0)    créer un trackback recommander
créer un blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus
Sitemap